logo mutec shs

Les solutions de rachat de crédit pour les personnes invalides


Simulateur de rachat de crédit

Les conséquences possibles des aléas de la vie

Aucune personne ne peut prévoir avec certitude le déroulement des prochains jours de sa vie.
La vie est parfois faite de bonnes surprises mais également d'imprévus changeant de manière négative la vie des personnes.
Chaque année, des milliers de personnes de tout âge se retrouvent invalides à la suite d'un accident.
Cet aléa de la vie est un bouleversement très important pour toutes les personnes connaissant ce genre de situation.
Il arrive souvent que la personne concernée n'est plus en mesure de travailler et touche alors une pension d'invalidité à la place de son salaire.

C'est pour cette raison que de nombreuses banques obligent les personnes à souscrire à une assurance de rachat de prêt.
Cette dernière permet donc de garantir à la banque prêteuse d'obtenir le remboursement de son argent même si l'emprunteur n'a plus la possibilité de régler ses dettes.
Dans ce cas, c'est l'assureur qui se charge de régler une partie ou l'intégralité de l'argent restant dû en fonction des garanties souscrites.
Ceci concerne les personnes devenues invalides après avoir réalisé leur rachat de prêt.
Cependant, une question récurrente est de savoir si une personne invalide a la possibilité de réaliser un rachat de crédit malgré son handicap.


Les types d'invalidité existants

Il existe trois catégories de personnes invalides différenciées en fonction de leur handicap.
La première catégorie regroupe les personnes invalides pouvant travailler malgré leur handicap.
Ces personnes peuvent donc avoir une vie sociale et professionnelle de la même manière que les autres personnes.
La seconde catégorie sont les particuliers qui ont perdu environ 30% de leur capacité à se mouvoir.
Cette catégorie de personnes ne peuvent donc plus exercer d'activité professionnelle et touchent une pension d'invalidité.
Enfin la troisième catégorie d'invalidité concerne les personnes n'ayant plus aucune autonomie et qui ont besoin d'une tierce personne pour vivre au quotidien.


Les solutions de rachat de crédit en cas d'invalidité

Avant d'accepter ou de refuser un dossier de rachat de crédit, les banques étudient scrupuleusement la demande afin de s'assurer de la solvabilité de la personne.
Ce qui les importe surtout, c'est la situation professionnelle du demandeur et sa capacité prévisionnelle à rembourser ses dettes.
Dans le cas d'un rachat de prêt provenant d'une personne invalide de catégorie 1, la demande peut être étudiée de la même manière qu'une personne valide.
Ceci s'explique par le fait que les particuliers invalides de catégorie 1 continuent à travailler et bénéficient d'un salaire.

Pour les personnes invalides de catégorie 2 et 3, elles disposent d'une pension d'invalidité qui est considérée comme un revenu fixe.
De ce fait, le rachat de crédit en cas d'invalidité reste possible pour ces personnes malgré leur handicap.
En revanche, les organismes de rachat de prêt demandent aux personnes invalides de souscrire à une assurance quelque soit le montant de l'emprunt.
Cependant, il est souvent difficile pour une personne invalide de trouver un assureur pour son rachat de prêt.
Il est alors conseillé de se tourner vers l'assurance Handi-Assur qui s'occupe de tous les cas d'invalidité.


Mise en garde lors d'une demande de rachat de prêt pour invalides

Il se peut que certaines banques acceptent le regroupement de crédits mais à un taux nettement plus élevé que la normale.
Dans ce cas, il est conseillé d'utiliser la convention Areas (s'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) afin d'obtenir un rachat de prêt moins coûteux.
Son but est d'aider les personnes handicapées à obtenir un prêt dans les mêmes conditions que les personnes valides.
Pour pouvoir bénéficier de la convention Areas, il faut avoir moins de 70 ans et que le montant total du regroupement de crédit soit inférieur à 320000 euros.
Vous pouvez télécharger la convention Areas pour obtenir tous les renseignements sur cette dernière.


Conclusion sur le rachat de crédit pour invalides

Au fil des années, les banques de rachat de prêt ont durci les critères d'acceptation des dossiers.
Le fait d'être dans un cas d'invalidité complique d'avantage l'obtention d'un rachat de crédit.
Cependant, dans la mesure où une personne invalide continue à avoir un revenu, elle peut prétendre à un rachat de prêt de la même manière que les particuliers valides.
Si la personne invalide est propriétaire d'un bien, cela facilitera grandement les chances d'acceptation du rachat de crédit.
Enfin, la convention Aeras joue un rôle très important pour les personnes handicapées souhaitant regrouper leurs dettes.
Il ne faut pas hésiter à utiliser toutes les clauses présentes dans cette convention afin d'obtenir un rachat de crédit aux meilleures conditions.