Le rachat de crédit sans CDI


Simulateur et comparateur de rachat de crédit


L'importance du CDI dans le cadre d'un rachat de prêt

En tant qu'organismes financiers, les banques de rachat de crédit sont rémunérées grâce au taux d'intérêt appliqué à la somme globale à regrouper.
De la même manière qu'une banque de crédit classique, les organismes de rachat de prêt donnent leur accord sous certains critères uniquement.
De plus, le scoring mis en place par les banques de rachat de crédit est encore plus strict que celui-mis en place par les sociétés octroyant des prêts auto, prêts revolving, crédits travaux...

Or, l'un des critères fondamentaux pour les organismes de rachat de crédit est le fait d'avoir un emploi stable.
C'est pour cette raison que les demandeurs ayant un contrat à durée indéterminée, plus connu sous le nom de CDI, ont de grandes chances de voir leur demande aboutir.
Hormis ce critère important, il faut bien entendu que les demandeurs disposent des autres garanties attendues par les banques.


Les cas de rachat de crédit accepté sans CDI

De nombreuses personnes ne disposent pas de CDI et elles ont malgré cela besoin de regrouper leurs dettes.
Voici dans quels cas il est possible de réaliser un rachat de crédit sans CDI.


Le cas des travailleurs non salariés (TNS)

On estime qu'en France, il existe environ 2,9 millions de travailleurs non salariés, ce qui représente une part de la population non négligeable.
Ce type de travailleurs ne disposent donc pas de CDI et beaucoup d'entre eux sont à la recherche d'un rachat de crédit.
Pour ce type de particuliers, il existe bien des solutions de rachat de crédit mais sous certaines conditions.
En effet, un travailleur non salarié dirigeant une entreprise doit pouvoir justifier de 3 ans d'ancienneté dans son activité.

Les banques de rachat de crédit demandent dans ce cas les 3 derniers bilans de la société.
Pour les entrepreneurs individuels, ils devront fournir les 3 dernières déclarations 2042 en leur possession.
Dans ce cas de demande de rachat de crédit sans CDI, celle-ci peut être acceptée de la même manière que si la personne disposait d'un CDI.


Avoir un co-emprunteur disposant d'un CDI

Prenons le cas d'une personne souhaitant bénéficier d'un rachat de crédit alors qu'elle ne dispose pas d'un CDI et qui ne peut pas justifier de 3 ans d'ancienneté en tant que dirigeant d'entreprise.
Dans ce cas, il peut faire appel à un co-emprunteur disposant d'un CDI afin de pouvoir répondre aux attentes des banques.

Dans la mesure où le co-emprunteur représente la principale garantie de l'opération, celui-ci devra avoir un salaire de 1500 euros au minimum.
Plus celui-ci aura un salaire élevé, plus les chances d'aboutissement du rachat de crédit seront élevées.


Le rachat de crédit entre particuliers : une solution au rachat de prêt sans CDI

Au fil des années, le prêt entre particuliers a su s'imposer dans de nombreux pays comme en France.
Celui-ci s'est également décliné sous d'autres formes donnant naissance au rachat de crédit entre particuliers.
Dans la mesure où aucune banque n'intervient, il n'existe pas de scoring et de ce fait il est beaucoup plus facile d'obtenir un rachat de crédit en passant par un particulier.

De plus, dans le cas où le rachat de crédit est effectué entre membres de la famille ou entre amis, le prêteur ne demande généralement aucun document ou justificatif.
Ceci est notamment dû au fait qu'il existe une confiance réciproque entre l'emprunteur et le prêteur.
De ce fait, la réalisation d'un regroupement de prêts entre particuliers est une manière efficace de réaliser un rachat de crédit sans CDI.


Être propriétaire peut combler l’absence de CDI

De très nombreuses personnes ont un emploi de salarié mais ne disposent pas de CDI.
C'est par exemple le cas des intérimaires dont le nombre augmente chaque année.
Il est connu que les banques de rachat de crédit apprécient les dossiers provenant de ménages propriétaires de leur logement.
Cela s'explique par le fait que le bien immobilier est mis en hypothèque, garantissant à la banque de se faire rembourser son argent même si l'emprunteur devient insolvable.

De ce fait, une demande de rachat de crédit sans CDI peut être accordée dans le cas où le demandeur est propriétaire.
Cependant, il est nécessaire que la valeur du bien immobilier soit supérieure d'environ 30% au montant de la dette totale.


La caution

Une personne sans CDI peut demander à une tierce personne de se porter caution lors de son rachat de crédit.
La personne qui se porte caution doit quand à elle disposer d'un CDI et de revenus conséquents.

Elle devra fournir les mêmes documents que si c'était elle-même qui effectuait la demande de rachat de crédit.
Dans ce cas, le rachat de crédit sans CDI peut aboutir, dans la mesure où les banques sont rassurées par le fait qu'une tierce personne se porte caution.
Si l'emprunteur ne paye pas une mensualité, la banque demandera alors à la personne s'étant portée caution de payer la mensualité en question.


Conclusion sur le rachat de crédit sans CDI

A priori, une demande de rachat de crédit sans CDI est un handicap pour le demandeur car ce critère est primordial pour les organismes bancaires.
Cependant, chaque année, de nombreuses personnes sans CDI arrivent à obtenir un accord pour leur regroupement de crédits.

Les banques examinent chaque dossier minutieusement et il ne faut pas hésiter à faire sa demande.
Il est possible dans certains cas d'obtenir une réponse positive malgré l'absence de CDI.



A lire sur le même thème:


Banque de rachat de crédit qui accepte facilement les demandes
Le rachat de crédit pour profession libérale
Le rachat de crédit sans justificatif








Articles intéressants sur le rachat de prêt


Un prêt vous engage et doit être remboursé. De ce fait, il est impératif de bien vérifier ses capacités financières avant de signer une offre de crédit.
Les opérations de rachat de crédit sont encadrées par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution situé au 61 rue Taitbout, 75436 Paris Cedex 09.

Mutec-shs.fr a une note de 9.6/10 selon 48 avis clients sur Trustpilot