Le rachat de crédit pour les personnes au chômage et les sans-emploi


Simulateur et comparateur de rachat de crédit


Le statut de chômeur est-il rédhibitoire pour un rachat de crédit ?

Bénéficier d'un rachat de crédit devient de plus en plus difficile au fil des années si bien qu'un pourcentage important de demandes n'aboutissent pas chaque année.
Ce constat n'a fait que s’amplifier au fil des années, notamment à cause des différentes crises économiques.
De nombreux particuliers et même des professionnels n'ont pas honoré leurs différentes mensualités liées au remboursement de leurs crédits, générant des pertes d'argent importantes pour les banques.
Ceci concerne notamment les cas extrêmes dans lesquels les particuliers ne sont plus en mesure de rembourser leurs dettes.
Ces personnes ont alors déposé un dossier de surendettement à la Banque de France qui a jugé de diminuer, voire de supprimer totalement les dettes de ces personnes.
De ce fait, pour éviter de faire face à des problèmes d'insolvabilité de leurs clients, les banques ont mis en place un scoring afin de minimiser les pertes d'argent.
Ce scoring attribue une note à tout dossier réceptionné et seules les demandes de rachat de crédit qualitatives sont acceptées.

L'un des critères les plus importants est la situation professionnelle du demandeur.
Les organismes de rachat de crédit ont clairement une préférence pour les travailleurs en CDI ou pour les entrepreneurs ayant au minimum 3 ans d'ancienneté.
De ce fait, les personnes au chômage ou les personnes sans-emploi ne peuvent pas bénéficier à priori d'un rachat de crédit.
Même si celle-ci a une allocation chômage conséquente de plusieurs milliers d'euros, cela ne suffira pas pour obtenir l'accord d'une banque.
Les banques n'accordent pas leur confiance aux particuliers inscrits à Pôle Emploi ou sans activité professionnelle.
Cependant, chaque année, certains chômeurs arrivent néanmoins à faire regrouper leurs dettes dans la mesure où ils remplissent d'autres conditions.


Dans quels cas spécifiques un chômeur peut-il effectuer un regroupement de crédits ?

Voici les cas spécifiques pour lesquels une banque peut accepter de racheter les crédits d'une personne au chômage.


Avoir un co-emprunteur

Lors d'une demande de rachat de crédit, les banques tiennent compte des revenus et de la situation professionnelle des deux conjoints dans le cas d'une demande à deux.
De ce fait, si le co-emprunteur de la personne au chômage travaille en CDI avec un revenu minimal de 1500 euros, le couple pourra bénéficier d'un regroupement de crédits.
Dans ce cas, la personne sans-emploi pourra même intégrer les dettes qu'elle aurait souscrit personnellement et sans son conjoint.


Avoir une tierce personne qui se porte caution

Si un rachat de crédit n'est pas possible du fait que le demandeur est au chômage, celui-ci pourra faire appel à un proche acceptant de se porter caution.
Dans le cas où celui-ci ne rembourserait pas ses mensualités, la banque se tournera vers la personne qui s'est portée caution afin qu'elle règle la dette de l'emprunteur.
Dans ce cas, la banque de rachat de crédits tient compte des revenus de la personne se portant caution comme si c'est elle qui effectuait la demande.

Si la personne se portant caution est propriétaire, elle pourra même hypothéquer son bien afin d'augmenter les chances d'acceptation du rachat de prêt.
Chaque année, de nombreux rachats de crédit font intervenir une personne qui se porte caution.
Cela permet de pallier au fait que la personne est au chômage et qui ne dispose donc pas des garanties attendues par les banques.


Se tourner vers le rachat de crédit entre particuliers

Il existe une autre solution pour les chômeurs souhaitant regrouper leurs dettes, il s'agit d'effectuer un rachat de crédit entre particuliers.
Dans ce cas, le prêteur n'est pas une banque mais un particulier qui pourra, dans certains cas, accorder le prêt sans se soucier de la situation professionnelle du demandeur.
C'est notamment le cas de prêts d'argent entre famille ou amis qui font confiance à l'emprunteur malgré le fait qu'il soit au chômage.
Ce type de rachat de crédit peut également avoir lieu avec un inconnu avec lequel une confiance mutuelle s'est installé.


Conclusion sur le rachat de crédit pour les chômeurs

Dans la grande majorité des cas, une personne au chômage ne peut pas bénéficier d'un rachat de crédit à cause de sa situation professionnelle.
L'ensemble des banques ont plus ou moins les mêmes critères et n'accordent pas le financement à ce type de dossier.

Cependant, dans certains cas, un chômeur peut regrouper ses dettes s'il remplit d'autres critères spécifiques.
C'est pour ces raisons qu'il ne faut pas hésiter à effectuer une demande de rachat de crédit même dans le cas d'une personne au chômage.
Celle-ci sera analysée individuellement et pourra également obtenir une réponse positive dans certains cas.


A lire sur le même thème:


Banque de rachat de crédit qui accepte facilement les demandes
Le rachat de crédit pour tous
Le rachat de crédit sans justificatif








Articles intéressants sur le rachat de prêt


Un prêt vous engage et doit être remboursé. De ce fait, il est impératif de bien vérifier ses capacités financières avant de signer une offre de crédit.
Les opérations de rachat de crédit sont encadrées par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution situé au 61 rue Taitbout, 75436 Paris Cedex 09.

Mutec-shs.fr a une note de 9.4/10 selon 35 avis clients sur Trustpilot