Les principales raisons de refus d'un rachat de crédit


Simulateur et comparateur de rachat de crédit


Les difficultés pour l'obtention d'un rachat de crédit

Le regroupement de prêt est une opération financière permettant de baisser rapidement les mensualités des personnes ayant un fort taux d'endettement.
Le rachat de crédit est ouvert à toutes les personnes ayant au minimum deux prêts en cours de remboursement.
Dans certains cas, il est également possible de faire racheter un seul crédit mais il s'agit dans ce cas d'une renégociation de prêt.

Cependant, au fil des années, les organismes de rachat de crédit ont durci leurs critères d’acceptation.
De ce fait, à cause de ce scoring bancaire, de nombreuses demandes n'aboutissent pas et sont rejetées par les banques.
Beaucoup de familles voient leur demande de rachat de crédit refusée sans connaître précisément la raison de ce refus.
Nous avons recueilli les principaux motifs de refus des demandes de rachat de crédit bancaire.


Pourquoi une demande de rachat de crédit est-elle refusée ?

Lorsqu'une banque étudie une demande de rachat de prêt, elle tient compte de nombreux critères avant de donner une réponse définitive.
Cependant, il existe des motifs récurrents de refus d'un rachat de crédit et dont voici les principaux.


Le montant des revenus des demandeurs

L'un des principaux critères bancaires pour bénéficier d'un rachat de crédit est le montant du salaire des demandeurs.
Pour espérer obtenir un accord bancaire, il faut que l'un des co-emprunteurs gagne au minimum 1500 euros.
Or, de nombreuses personnes souhaitant regrouper leurs dettes gagnent moins de 1500 euros par mois et les banques refusent donc systématiquement leur demande.


Le type de contrat de travail

Les organismes de rachat de prêt ont besoin de s'assurer que le remboursement des mensualités se fera dans les meilleures conditions.
De ce fait, les banques accordent de prêter de l'argent aux particuliers ayant une situation professionnelle stable.
De ce fait, en règle générale, les banques refusent les demandes émanant d'intérimaires ou de personnes travaillant en CDD.
En ce qui concerne les travailleurs non salariés, ils doivent justifier d'au moins 3 ans d'ancienneté dans leur activité afin d'espérer obtenir une réponse positive.


Le fichage à la Banque de France

Le fait d'être ficp ou fcc est un motif de refus indéniable de la part des établissements de rachat de crédit.
Une personne locataire et fichée à la Banque de France n'a pratiquement aucune chance de voir sa demande aboutir.
Les propriétaires fichés à la Banque de France auront plus de chances que les locataires fichés d'obtenir un accord pour leur rachat de crédit.
Cependant, même en étant propriétaires, ils ont de fortes chances d'obtenir une réponse négative à cause du fichage bancaire.


Conclusion sur les principaux motifs de refus d'un rachat de crédit

Il existe de nombreux motifs de refus d'un rachat de crédit car les banques tiennent compte de nombreux critères.
Hormis les principaux motifs de refus évoqués précédemment, il en existe d'autres tels que le niveau du taux d'endettement ou l'âge du demandeur.
Cependant, chaque demande de rachat de crédit est unique et deux demandes similaires peuvent obtenir une réponse différente.

Dans le cas d'une réponse négative, il ne faut pas hésiter à contacter d'autres courtiers car certains professionnels défendent mieux la demande auprès des banques.
Ainsi, une demande de rachat de crédit peut être acceptée alors qu'elle a été refusée précédemment.


A lire sur le même thème:

Rachat de crédit refusé : Que faire ?








Articles intéressants sur le rachat de prêt


Un prêt vous engage et doit être remboursé. De ce fait, il est impératif de bien vérifier ses capacités financières avant de signer une offre de crédit.
Les opérations de rachat de crédit sont encadrées par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution situé au 61 rue Taitbout, 75436 Paris Cedex 09.

Mutec-shs.fr a une note de 9.4/10 selon 35 avis clients sur Trustpilot