logo mutec shs

Faire racheter les crédits d'une entreprise ou d'une société


Simulateur et comparateur de rachat de crédit

L'endettement des sociétés en hausse

Se mettre à nous compte et lancer sa propre entreprise est l'un des principales rêves des particuliers.
Selon les sondages, un français sur deux ne serait pas épanoui au travail et souhaite devenir son propre patron.
Cette volonté d'entreprendre s'explique par plusieurs facteurs dont les principaux sont de ne pas être sous l'ordre d'un patron et de pouvoir choisir librement ses horaires de travail.
Cependant, créer sa propre entreprise n'est pas une simple formalité et il est impératif de faire de minutieuse prévision financière pour ne pas sombrer dans le surendettement professionnel.
Les statistiques sur le rachat de crédit professionnel mettent clairement en valeur le fait que le taux de société en situation de surendettement est en hausse.
Dans de nombreux secteurs d'activité, lancer sa propre société nécessite d'apporter des fonds propres et de demander des prêts bancaires.

De nombreuses entreprises doivent également embaucher de nouveau salarié afin de pouvoir faire marcher correctement leur d'entreprise.
Ces sociétés doivent embaucher aussi bien des ouvriers qualifiés, que des agents de maîtrise ou des cadres.
Quel que soit le personnel employé, il faut payer pour chacun d'entre eux la rémunération nette ainsi que les charges sociales qui en découlent.
Il faut savoir qu'un employé payé 2000 euros nets par mois coûtent à la société 50% de plus, soit 3000 euros dans ce cas.
Le cumul des charges supportées par une entreprise génère c'est cette dernière un rachat de crédit professionnel afin d'être pérenne.


Les conditions d'un rachat de crédit professionnel

Face à la demande grandissante des demandes de rachat de prêt professionnel en France, les banques ont mis en place des solutions spécifiques.
Comme dans le cas d'un rachat de crédit pour les professions libérales en France, les entreprises doivent avoir un minimum d'ancienneté afin que leurs crédits soient regroupés.
Une durée d’existence minimale de 3 ans est indispensable pour un rachat de crédit professionnel car les banques demandent de leur fournir au minimum 3 bilans.
De la même manière qu'une demande émanant d'un particulier, le professionnel devra monter un dossier de rachat de prêt dans les meilleurs délais.
Les papiers à fournir sont pour la plupart semblables à ceux demandé pour un particulier mais avec des documents supplémentaires tel que le Kbis et les bilans de la société.

Lors d'un rachat de prêt professionnel, le demandeur n'est plus une personne physique mais la demande est effectuée au nom d'une personne morale.
Le gérant de l'entreprise pourra s'il le souhaite se porter caution personnellement sur le rachat de crédit professionnel de son entreprise.
Cela aura pour effet d'optimiser les chances de réussite de ce projet de renégociation de dettes.
Enfin, pour effectuer une demande de rachat de crédit professionnel, il est tout à fait possible d'utiliser un simulateur en ligne destinés aux particuliers.
C'est lors de la prise de contact téléphonique avec le courtier qu'il faudra lui indiquer que la demande concerne les prêts d'une entreprise.