logo mutec shs

Réaliser un rachat de crédit en cas de fichage à la banque de France


Simulateur de rachat de crédit

Comprendre les fichages ficp et fcc

En France, il existe principalement deux fichages à la banque de France qui ont des conséquences importantes sur les personnes concernées.
Le plus connu des fichages porte le nom de ficp et concerne toutes les personnes n'ayant pas remboursé convenablement leurs mensualités liées à leurs crédits.
C'est notamment le cas de ménages connaissant des situations de surendettement et pour lesquels le remboursement des dettes mensuellement s'avère très difficile.
Lorsqu'une personne connaît de telles difficultés financières, il lui arrive souvent de connaître des rejets de prélèvement bancaire.
Lorsqu'à plusieurs reprises les mensualités des crédits ne sont pas remboursées correctement, la personne devient ficp et il est alors inscrit dans un fichier spécifique à la banque de France.
La durée d'inscription à ce fichier est d'une durée maximum de 5 ans mais il peut en sortir avant dans le cas où il régularise l'ensemble de ses impayés et s'il rembourse correctement ses dettes par la suite.

En ce qui concerne le fichage fcc à la banque de France, il concerne toutes les personnes ayant effectué à plusieurs reprises des chèques sans provision.
Contrairement au fichage ficp, ce type de fichage ne concerne pas seulement les personnes en surendettement mais également les personnes gérant mal leur budget au quotidien.
Afin de diminuer leur mensualité globale et sortir de leur fichage bancaire, beaucoup de particuliers se tournent alors vers un rachat de crédit afin de baisser leurs dettes.


Le rachat de crédit pour les ménages fichés

Se tourner vers une solution de rachat de crédit à la suite d'un fichage est une chose très courante en France.
Or, il faut savoir que les banques de regroupement de prêt font guère confiance aux personnes dont le nom est inscrit sur la liste des fichés à la banque de France.
En effet, les établissements de rachat de crédit craignent les cas d'insolvabilité et de ce fait ils prêtent difficilement de l'argent aux ménages inscrits en tant que ficp ou fcc.
Cependant, il est important de distinguer le cas des propriétaires et des locataires.


Demander un rachat de crédit en tant que propriétaire

Un bien immobilier,quelle que soit sa valeur, représente une garantie financière pour les établissements de regroupement de prêt.
De ce fait, lorsqu'un dossier de rachat de crédit provient d'un propriétaire, les banques sont d'une certaine manière rassurer.
Elles savent qu'en cas de problèmes de remboursement, le prêteur aura la possibilité de vendre son bien afin d'éponger sa dette.
De ce fait, bien que les banques de rachat de crédit aient une aversion envers les demandes ficp et fcc, il est possible qu'elles acceptent de racheter les dettes par rapport au fait que le demandeur détient un bien.
Le profil idéal pour les banques est un demandeur qui est propriétaire d'un ou de plusieurs biens immobiliers et qu'il ne fait l'objet d'aucun fichage à la banque de France.


Le rachat de crédit de locataires fiché à la banque de France

Les banques de rachat de crédit font guère confiance aux locataires dans la mesure où ces derniers ne présentent aucune garantie financière.
Cette crainte des banques est d'autant plus grande lorsque le demandeur fait l'objet d'un quelconque fichage bancaire.
De ce fait, les locataires auront beaucoup de mal à regrouper leurs crédits notamment à cause du fichage.
Pour espérer regrouper leurs dettes, de nombreux ménages sont dans l'obligation de faire appel à une tierce personne afin qu'il se porte caution.
Ce dernier représente une garantie appréciée par la banque de regroupement de prêt car cette dernière pourra se tourner vers cette tierce personne en cas d'impayé.