logo mutec shs

Les meilleurs conseils pour trouver un prêt entre particuliers sérieux


Simulateur et comparateur de rachat de crédit

Définition d'un prêt entre particuliers sérieux

Comme son nom l'indique, le crédit entre particuliers est une opération dans laquelle le prêteur et l'emprunteur sont des particuliers.
Il n'y a aucune banque qui intervient dans ce type de prêt, ce qui peut conduire parfois à des dérives aussi bien de la part de l'emprunteur que du prêteur.
Pour qu'un prêt entre particuliers soit sérieux, il est impératif que les deux parties soient sérieuses et respectent leurs engagements respectifs. Ceci est bien entendu également le cas dans le cas d'un rachat de crédit entre particuliers


Savoir juger le sérieux d'un prêteur

Lorsqu'une personne recherche un prêt entre particuliers sérieux, il sous-entend qu'il souhaite trouver un vrai prêteur.
La recherche d'un prêteur privé prend seulement quelques jours pour certains et quelques mois pour d'autres personnes.
Dans le secteur du crédit entre particuliers, les tentatives d'arnaque sont très courantes notamment sur internet.
En effet, il existe de nombreux particuliers qui se font passer pour des prêteurs d'argent à faible taux et qui demandent une certaine somme d'argent pour des soit-disant frais de dossier.
Ceci constitue l'arnaque la plus importante et la plus courante sur les prêts entre particuliers.
Cependant, il y a d'autres facteurs à prendre en compte pour déterminer s'il s'agit d'un prêteur sérieux ou pas.


Il existe plusieurs points permettant de juger si le prêt entre particulier est sérieux :

  1. Le taux d’intérêt proposé par le prêteur
  2. Le premier point à étudier est le taux d'intérêt proposé par le prêteur.
    Généralement, dans le cas d'un crédit entre particuliers, le taux d'intérêt est moins cher que ceux proposés par les banques.
    Cependant, le taux proposé par le particulier ne doit pas être 40% moins cher que celui de la banque.
    Si par exemple la banque propose un crédit auto à un taux d'intérêt de 5,3% et que le particulier propose un taux inférieur à 3%, il faut se méfier du sérieux de l'offre.
    Il faut garder en tête que le but d'un prêteur est de gagner de l'argent par le biais du taux d'intérêt du prêt.
    De ce fait, dans le cas d'un prêteur sérieux, il a tout intérêt à essayer de proposer le taux le plus haut afin de maximiser ses gains.


  3. La somme d'argent proposée
  4. Un autre critère est le montant proposé par le prêteur qui généralement ne dépasse pas 10000 euros pour un prêteur sérieux.
    Les particuliers proposant de prêter des dizaines de milliers d'euros sont dans 99% des cas à fuir.
    Quelque soit le montant prêté, il est toujours conseillé de demander poliment les raisons poussant la personne à prêter son argent à d'autres particuliers.
    Si celui-ci répond qu'il préfère prêter cet argent en raison des faibles taux d'intérêts bancaires, ce prêteur semble a priori honnête et sérieux.


  5. Son passé en tant que prêteur d'argent
  6. Il existe une question importante à poser afin de déterminer si l'on est dans le cas d'un prêt entre particuliers sérieux et honnête.
    Il faut demander au particulier s'il a déjà prêté de l'argent par le passé ou s'il s'agit de la première fois.
    Cette question est importante d'un point de vue juridique dans la mesure où un particulier n'a pas le droit de prêter de l'argent à plus d'une personne car il serait alors assimilé à une banque, ce qui est strictement interdit.
    De ce fait, s'il affirme prêter régulièrement de l'argent à d'autres particuliers, il est fortement déconseillé de se faire prêter de l'argent par cette personne qui est dans l'inégalité.
    Il se peut que le prêteur ne connaisse pas cette loi mais cela n'empêche pas d'avoir des problèmes par la suite.


  7. La signature du contrat chez le notaire
  8. La finalisation d'un prêt entre particuliers génère des frais et, de ce fait, seule une minorité de crédits entre particuliers font appel aux services d'un notaire.
    Ainsi, dans le cas où le prêteur propose de faire appel à un notaire, cela signifie qu'il est sérieux et dans ce cas le prêt entre particuliers se déroulera dans les meilleures conditions vu qu'un notaire aura encadré l'opération.
    Le fait de passer par un notaire sécurise l'opération aussi bien pour le prêteur que pour l'emprunteur.


  9. Connaître le statut social du prêteur
  10. En empruntant de l'argent à une personne, il est possible que celle-ci se retrouve soudainement dans le besoin et réclame alors le remboursement de son argent.
    Lorsque l'opération a été réalisée auprès d'un notaire, l'emprunteur ne risque pas de faire face à ce genre de situation car le remboursement aura lieu selon les conditions fixées au préalable.

    En revanche, si la mise en place de l'opération n'a pas été encadrée juridiquement, l'emprunteur peut se retrouver dans une situation difficile si le prêteur veut récupérer son argent.
    De ce fait, il est conseillé de se faire prêter de l'argent par une personne montrant des signes extérieurs d'aisance financière.
    Cela permettra de s'assurer que ce dernier attendra le remboursement de l'argent selon le plan de remboursement établi.




Juger du sérieux d'un emprunteur

Lors d'une opération de crédit entre particuliers, il est impératif que l'emprunteur soit honnête et sérieux.
Du point de vue du prêteur, il faut vérifier certains points afin de s'assurer que le prêt entre particuliers est sérieux.


  1. La vérification de l'identité de l'emprunteur
  2. Comme dans le cas d'un prêt classique, le particulier prêtant l'argent a besoin de connaître précisément l'identité de l'emprunteur.
    Pour cela, il va demander plusieurs documents dont il est impératif de vérifier la véracité.
    Il est donc conseillé de téléphoner aux organismes ayant fourni les documents afin de s'assurer qu'il s'agisse de vrais documents.
    La vérification de l'adresse postale de l'emprunteur est très importante afin de s'assurer que celui-ci réside bien à l'adresse qu'il a indiqué.


  3. Vérifier la situation professionnelle
  4. La grande majorité des prêteurs demandent des justificatifs de revenus aux emprunteurs afin de s'assurer que ces derniers ont la capacité financière de rembourser l'emprunt.
    Le prêteur va alors demander les dernières fiches de salaires et le contrat de travail de la personne.
    Dès réception de ces documents, il ne faut pas hésiter à contacter l'employeur indiqué dans les justificatifs professionnels.
    Cela permet de vérifier si la personne est bien employée dans l'entreprise et si le salaire qu'il a indiqué est exact.


  5. Demander les 3 derniers relevés de compte
  6. Bien que l'emprunteur n'ait généralement pas à justifier ce qu'il compte faire de l'argent prêté, il est préférable de savoir comment il gère son argent au quotidien.
    Le prêteur devra notamment vérifier qu'il ne présente aucune addiction aux jeux de hasard.
    Pour cela, il suffit de lui demander ses 3 derniers relevés de compte afin de vérifier les flux financiers du compte.
    Par exemple, il doit vérifier sur les relevés si l'emprunteur effectue de nombreux retraits par carte bancaire dans la même journée.
    Si c'est le cas, cela peut signifier que c'est un adepte des jeux de hasard ou qu'il dépense son argent de manière addictive.
    Dans ce cas, il est déconseillé de prêter de l'argent à ce type de personnes car le risque d'insolvabilité est important.


  7. Connaître l'état de santé de l'emprunteur
  8. Dans le cadre d'un prêt classique, les banques obligent parfois certains emprunteurs à assurer leur emprunt notamment par exemple dans le cadre d'un rachat de crédit.
    Cela leur permet d'être certaines de récupérer leur argent même en cas d’imprévu.
    Dans le cas d'un emprunteur sérieux, il aura l’honnêteté de signaler ses éventuels problèmes de santé.
    Cependant, dans le cadre d'un prêt entre particuliers, il est prudent de demander des justificatifs médicaux à l'emprunteur afin de connaître son état de santé.


  9. Vérifier si l'emprunteur est fiché à la Banque de France
  10. L'un des principaux avantages du crédit entre particuliers sur le prêt bancaire est que le prêteur ne vérifie généralement pas si l'emprunteur fait l'objet d'un fichage.
    Cependant, par sécurité, il est préférable de demander à la personne qui souhaite obtenir un crédit si elle est fichée à la Banque de France.
    Cela permettra de savoir comment elle a géré son argent par le passé et ainsi d'avoir une information supplémentaire sur son niveau de solvabilité.


Conclusion sur le crédit entre particuliers sérieux

Afin qu'un crédit entre particuliers soit caractérisé de sérieux, il faut que le prêteur comme l'emprunteur soient honnêtes et mettent tout en œuvre afin que l'opération se déroule dans de bonnes conditions.
En suivant les conseils et astuces ci-dessus, cela permet d'éviter toute déconvenue financière aussi bien pour l'emprunteur que pour le prêteur.
Bien que cela représente un coût non négligeable, le fait de faire appel à un notaire est une sécurité pour les deux parties.