logo mutec shs

Le regroupement de dettes pour les personnes hébergées gratuitement


Simulateur de rachat de crédit

Les types de particuliers hébergés gratuitement

Il existe 3 types de personnes qui ne sont ni locataire ni propriétaire, ce sont les personnes hébergées gratuitement.
Tout d'abord, il y a les personnes qui vivent encore chez leurs parents ou les personnes dont l'un des membres de la famille héberge gratuitement.
En règle générale, ce type de profil correspond aux jeunes actifs ayant moins de 25 ans.

Le second type de particuliers hébergées gratuitement concerne ceux qui bénéficient d'un logement de fonction.
C'est souvent le cas des fonctionnaires qui bénéficie gracieusement d'un appartement mis à disposition par l'état.
C'est également le cas de salariés travaillant dans le bâtiment qui sont amené à travailler loin de chez eux dans le cadre d'un chantier en particulier.
Dans ce cas, ils bénéficient souvent d'un logement de fonction durant toute la durée du chantier.
Ce second type de personne est très fréquent parmi les personnes hébergées gratuitement qui recherchent un rachat de crédit bancaire.
Le troisième cas concerne les particuliers qui sont accueillis gratuitement par une tierce personne.
C'est le cas de famille d’accueil recevant des personnes ayant de faibles revenus.


La préférence des banques de rachat de crédit pour les hébergés gratuitement

Chaque année, les banques de rachat de prêt reçoivent des milliers de demandes provenant de personne ni propriétaire ni locataire.
Parmi les 3 types de particulier hébergé gratuitement, les établissements de rachat de prêt préfèrent incontestablement les demandeurs bénéficiant d'un logement de fonction.
En effet, ces personnes ont un travail généralement stable avec un salaire convenable.
En revanche, les banques de rachat de crédit ont plus de réticence à financer des demandes de particuliers hébergés par de la famille ou par une tierce personne.

Les banques considèrent que d'être hébergé gratuitement par une autre personne est un signal négatif financièrement.
Pour ces personnes, les établissements bancaires craignent qu'elles ne soient pas autonomes financièrement.
De ce fait, pour les particuliers hébergés par une autre personne, ils leur sera difficile d'obtenir un accord pour un rachat de crédit.
Il est important de souligner que dès lors qu'un hébergé obtient un accord bancaire, son dossier sera traité dans les mêmes conditions qu'une demande provenant d'un locataire ou d'un propriétaire.
En conclusion, les personnes hébergées gratuitement peuvent bénéficier d'un rachat de crédit notamment s'ils bénéficient d'un logement de fonction.