logo mutec shs

Combien coûte réellement un rachat de crédit ?


Simulateur et comparateur de rachat de crédit

Les frais liés aux rachats de prêt ne doivent pas être négligés

Pour des milliers de ménages en situation de surendettement, le regroupement de crédit représente la solution idéale pour en finir avec leurs problèmes d'argent.
Ces personnes sont souvent dans le désarroi face à leurs dettes et l'opportunité d'un rachat de crédit représente l'ultime solution pour sortir de la spirale du surendettement.
L'opportunité de baisser ses mensualités et d'augmenter rapidement son pouvoir d'achat peut faire oublier les risques du rachat de crédit.
Parmi les différents inconvénients du rachat de crédit, celui du coût global de cette opération doit être sérieusement pris en compte.


Calcul du coût global d'un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération financière complexe faisant intervenir plusieurs professionnels bancaires.
De ce fait, plusieurs types de frais s'appliquent et le montant global à rembourser est supérieur à celui qui devait être avant la mise en place d'un rachat de crédit.
C'est pour cette raison qu'il est primordial de connaître l'ensemble des fais liés au rachat de prêt.
Tous ces frais seront directement ajoutés à la somme à regrouper et donc l'emprunteur n'est pas obligé de les payer dès la mise en place de l'opération.


Les frais de dossier

Lors d'une demande de rachat de prêt, la banque qui finance le dossier facture à son client des frais de dossier qui s'élèvent généralement à 500 euros.
Dans la mesure où le demandeur n'est pas en contact direct avec la banque de rachat de prêt, il ne peut pas négocier ces frais.
En revanche, lorsque la demande est très qualitative et que plusieurs courtiers sont mis en concurrence, il est possible de demander à l'un d'entre eux de prendre en charge ces frais.
Il est courant que l'un des courtiers en rachat de crédit accepte de payer ces frais afin de se démarquer de ses concurrents.


Les frais liés aux indemnités de remboursement anticipé

Ce type de frais concerne les personnes ayant un prêt immobilier en cours de remboursement.
Il concerne donc les propriétaires et son montant représente une part non négligeable dans le coût du rachat de crédit.
Lorsqu'une personne souscrit à un prêt immobilier, elle s'engage généralement sur une période comprise entre 15 et 25 ans.
Dans le cas où elle regroupe ses prêts, la banque de rachat de prêt rembourse alors intégralement le crédit immobilier avant la date prévue sur le contrat.
De ce fait, l'établissement bancaire ayant octroyé le crédit immobilier facture des frais de remboursement anticipé s'élevant à 3% du montant restant à payer.
Ces frais liés au remboursement anticipé sont clairement indiqués dans le contrat du prêt immobilier et sont négociables avec la banque.
Cette dernière accorde généralement à son client de ne pas lui facturer des frais de remboursement anticipé après la cinquième année.
Cependant, ce geste commercial doit clairement apparaître dans le contrat et ne peut pas se négocier par la suite.


Les honoraires du notaire

Chaque opération de rachat de crédit doit impérativement faire intervenir un notaire comme lors d'un achat immobilier.
Le montant des frais de notaire dans le cadre d'un rachat de prêt est d'environ 2,5% de la somme globale à rembourser.
C'est le courtier qui propose généralement un notaire se situant dans la ville de l'emprunteur mais il est tout à fait possible de choisir celui que l'on souhaite.


Les honoraires du courtier en rachat de crédit

Le courtier joue un rôle très important dans l'opération de prêt et sa rémunération est facturée au client uniquement en cas d'aboutissement du regroupement de prêt.
Du fait de ses multiples missions lors de l'opération, celui-ci touche une rémunération importante en cas de financement de la demande.
Les honoraires du courtier en rachat de crédit est de l'ordre de 7% du montant global à racheter.
Comme pour les fais de dossier, ces honoraires peuvent être négociés et il ne faut pas hésiter à rentrer en négociation avec le courtier notamment si sa demande est qualitative.


L'assurance de rachat de crédit

Les frais de l'assurance de rachat de prêt ne sont pas directement liés à la mise en place de l'opération.
Cependant, il faut prendre en compte les mensualités liées à l'assurance qui viendront s'ajouter à la nouvelle mensualité découlant du regroupement de prêt.

Officiellement, l'assurance de rachat de crédit est optionnelle mais beaucoup de banque l'imposent à leur client notamment dans le cas d'un rachat de crédit immobilier.
Les banques veulent avoir la certitude d'être remboursées même en cas d'imprévu survenu dans la vie de l'emprunteur.
De ce fait, certaines banques donnent leur accord pour un regroupement de prêt uniquement si celui-ci souscrit à une assurance de rachat de prêt chez eux ou auprès d'une autre assurance.
Lorsqu'un emprunteur passe par un autre assureur que la banque, cela porte le nom de délégation d'assurance.
Cette dernière est très répandue car elle est moins coûteuse par rapport aux offres d'assurances des banques.
Pour assurer son regroupement de prêt, il faut compter environ 0,45% par an de la somme restante à rembourser.


Exemple de calcul de coût d'un rachat de crédit

Prenons comme exemple de rachat de prêt, une famille souhaitant regrouper deux prêts à la consommation et un crédit immobilier.

Concernant les prêts à la consommation, le montant restant dû est de 31000 euros.
Il reste également 62000 euros de crédit immobilier à payer.
Dans cet exemple, le montant restant dû à rembourser est donc de 93000 euros.

Le détail du coût du rachat de crédit sont les suivants :

- Montant des frais de dossier : 500 euros.
- Les indemnités de remboursement anticipé : 1860 euros.
- Honoraires du courtier en rachat de crédit : 6510.
- Frais de notaire : 2325 euros.

Au final, cette famille qui avait 93000 euros de dettes devra alors rembourser 104195 euros, soit 11195 euros de plus qu'avant la mise en place du rachat de prêt.


Conclusion sur le coût du rachat de crédit

De nombreux frais bancaires doivent être payés par une personne effectuant un regroupement de crédit.
En moyenne, ces frais s'élèvent à 12% du montant global à rembourser et ils s’intégreront directement dans le montant global à rembourser.
Du fait du nombre important de courtiers existant sur le marché et donc de la concurrence élevée, il est tout à fait possible de négocier le coût du rachat de crédit.
Il ne faut pas hésiter à montrer aux courtiers les devis de leurs confrères dans le but de baisser le coût global.