logo mutec shs

Tout savoir sur l'assurance de rachat de crédit


Simulateur de rachat de crédit

L'obligation d'assurer son rachat de prêt bancaire

Dans la plupart des cas, une personne en situation de surendettement a déjà souscrit à de multiples prêts par le passé.
De ce fait, le rachat de crédit porte généralement sur une somme d'argent importante et la banque rachetant les prêts doit donc s'assurer de se faire rembourser son argent même en cas d'imprévus de la vie.

Selon le code de la consommation, il n'y aucune obligation d'assurer son rachat de crédit.
Or, au moment de la finalisation d'un rachat de crédit, les banques imposent à leur client une assurance obligatoire notamment s'il s'agit d'un rachat de crédit immobilier.
Généralement, l'assurance de rachat de crédit est souscrite auprès du courtier en charge de la demande.
Cependant, il est tout à fait possible de choisir son propre assureur dans le cas où la proposition du courtier est plus chère : on parle alors de délégation d'assurance de rachat de crédit.
Il ne faut pas hésiter à négocier le tarif de l'assurance de rachat de crédit avec le courtier qui dispose généralement d'une marge de négociation.
Le fait de montrer au courtier en rachat de crédit un devis d'assurance moins cher que celui qu'il propose pourra l'obliger à baisser son prix.
Comme pour chaque opération bancaire, l'assurance de rachat de crédit est négociable et il est préférable de comparer les tarifs avant de s'engager.


La répartition de l'assurance de rachat de crédit entre les co-emprunteurs

Comme indiqué précédemment, l'assurance dans le cadre d'un regroupement de prêt est obligatoire.
Dans le cas où le rachat de crédit met en jeu deux emprunteurs, il n'est pas nécessaire que les deux soient assurés à 100%.
Néanmoins, les banques de rachat de crédit exigent que la somme du pourcentage d'assurance de chaque emprunteur soit au minimum de 100%.

A titre d'exemple, prenons le cas d'un couple dont le mari gagne 1900 euros par mois et son épouse 1350 euros par mois.
Dans cet exemple, dans le cas où le mari décède, son épouse aura beaucoup de mal à rembourser ses dettes dans la mesure où elle a le plus petit salaire du couple.
Dans le cas où c'est l'épouse qui décède, le mari devrait pouvoir continuer à assurer les mensualités liées au rachat de crédit malgré le fait qu'il n'aura plus l'aide financière de sa femme.
De ce fait, ce couple peut décider d'assurer le mari à 70% et son épouse à 30%.
Dans le cas où le mari décède, l'assureur de rachat de crédit remboursera 70% du montant restant dû à la banque prêteuse et l'épouse ne devra plus que 30% de la somme restante.
De la même manière, si l'épouse décède, l'assurance de rachat de crédit prendra en charge 30% de la somme restante à rembourser et le mari devra payer 70% de la somme restante.
Ainsi la répartition des taux d'assurance entre les co-emprunteurs dépend du salaire de chacun.
Dans le cas de salaires semblables, les co-emprunteurs peuvent s'assurer à 50% chacun.


Les types d'assurances de rachat de prêt

Il existe plusieurs types d'assurance de regroupement de prêt dont le montant varie en fonction des garanties choisies.


La garantie décès

Les personnes optant pour ce type d'assurance de rachat de crédit sont couvertes dans le cas où l'un des emprunteurs décède.
Cette assurance de rachat de prêt est la plus simple et offre les garanties minimums obligatoires dans le cadre d'un regroupement de crédit.


La garantie invalidité et décès

Elle couvre les mêmes garanties que dans la précédente mais elle permet également de se protéger dans le cas où l'un des emprunteurs devient invalide à la suite d'un accident ou autre.
Cette assurance reste la plus répandue aussi bien dans le cadre d'un rachat de crédit que dans le cas d'un prêt classique.


La garantie perte d'emploi

Cette assurance est optionnelle dans le cadre d'un rachat de crédit et permet de s'assurer dans le cas où l'un des emprunteurs perd son emploi.
Il est important de souligner que l'assureur ne remboursera pas les dettes de l'assuré dans le cas où celui-ci démissionne de son travail.
Cette assurance a un prix plus élevé que les autres et une minorité de particuliers souscrit à cette assurance de rachat de crédit.


Combien coûte une assurance de rachat de crédit ?

Le coût global d'une assurance de regroupement de prêt dépend bien entendu des garanties souscrites.
Plus ces dernières sont importantes, plus le prix sera élevé et mieux sera protégé l'emprunteur des imprévus de la vie.
Le coût de l'assurance d'un rachat de crédit dépend notamment de l'âge de l'emprunteur, de son état de santé et s'il est fumeur ou non.
Dans le cas d'une personne jeune, en bonne santé et non fumeuse, l'assurance sera de l'ordre de 0,20% par an du montant global à regrouper.
A l'inverse, une personne âgée et qui connaît des soucis de santé devra payer environ 0,70% par an du montant emprunté.
Ainsi, l'assurance de rachat de crédit s'élève en moyenne pour un emprunteur à 0,45% par an du montant global à regrouper.